La compagnie le désordre des choses pense un dispositif d'actions culturelles en lien avec les différents projets, de manière à toucher les public d'une autre façon et aborder les thématique sous un aspect incluant une transmission de pratique.

Les Corps incorruptibles

Autour de ce futur projet, des cafés mortels : lieux de débats, rencontres, conférences, autour de la mort sont envisagés.

Ainsi que des ateliers mêlant art plastique et improvisation théâtrale, autour de la transformation de la matière et des masques funéraires.

Neuf Mouvements pour une cavale

Des ateliers de jeu autour de la thématique de la perte et de la disparition ont été menés avec différents publics, amateurs, ou au sein de conservatoires de théâtre.

Ainsi que des ateliers d'écriture en milieu rural avec la présence de Jean-Paul Onzon, paysan en agriculture bio.

La Comparution / B.A.B.A.R (le transparent noir)

Autour des thématiques de la fracture coloniale et des violences policières, le spectacle Innocents, suivit d'un temps de rencontre peut se jouer dans les salles de classe des lycées et/ou lieux non dédiés, abordant ainsi sous un autre angles les questions de ces deux spectacles.

Des ateliers de pratique théâtrale ont été donnés par les acteurices au sein de certain lycées et/ou collèges ayant vu le spectacle .

Les Immobiles

Les amateurices participant pleinement au projet, puisque présent.e.s au plateau lors des représentations, participaient aux répétitions pendant 1 semaine en amont. Différents exercices d'échauffement théâtraux étaient abordés.